Quand une porte s’ouvre, une autre se referme… plein de doutes pour la suite de mon aventure « devenir sage-femme »

Je n’ai plus écrit depuis un moment parce qu’en plus d’être overbooké ces derniers jours (rentrée du petit, test d’entrée dans ma nouvelle école, nouveau travail), je me pose un milliard de question en bonne angoissée que je suis et je n’ai alors plus envie d’aller sur aucun réseau social. J’ai d’ailleurs supprimé l’application Facebook de mon téléphone pour éviter d’être tenter de me connecter à chaque notification. Marre d’être accro et de voir toutes les merdes  (pour certains seulement), que publient les gens. Et bien si vous savez comme je me sens beaucoup mieux. C’est incroyable !! Jamais je n’aurais pensé tenir.

Ouais je sais que pour quelqu’un qui a repris des études dans le web c’est étrange.  D’ailleurs c’est bien là que ça me fait peur. Cette année j’ai un stage obligatoire en entreprise et sincèrement c’est difficile pour moi de m’imaginer dans une boîte quand on sait que ça ne me passionne plus du tout ce taf…

Bref…

 

Je ne viens plus trop sur mon blog non plus, car j’ai de gros doutes concernant la suite de mon aventure. On a beau dire que si on est motivé on peu y arriver, dans mon cas, cela ne suffit plus.

La grande question qui subsiste dans me tête et qui me fait douter de tout, c’est d’un point de vue financier…

Comment vivre encore pendant au moins 5 ans avec une misère, en plus de me sembler impossible, c’est au contraire un moment de ma vie où j’aurais envie de me projeter dans une maison bien à nous. Choisir entre un métier qui ne me passionne pas mais qui paie bien et un métier qui me passionne mais avec une paye raisonnable… pour certains, c’est un choix cornélien,  pour moi, pas du tout. Je n’ai jamais rêvé, d’une paye mirobolante. Malheureusement en ce moment, je fini très difficilement les fins de mois et envisager ça pour mon fils pendant encore 5 ans minimum, cela m’est difficilement envisageable.

J’ai cherché des solutions un peu partout, mais quand je pense avoir trouvé, j’ai systématiquement une porte qui se ferme.

Vous vous rappelez, je vous avez parlé de travailler à côté de mon master. Chose que je fais depuis la rentrée. Un petit contrat de 2h par jour. Je n’ai pas encore commencé mon master, et je ne suis toujours pas sûr de pouvoir le faire… car malheureusement je dois effectué un stage de 6 mois à 35h et je ne pourrais donc plus travailler à côté et par conséquent, je ne pourrais plus payer l’école.

C’est pourquoi je ne donne plus trop de nouvelles. Je n’ai plus envie d’écrire et je me concentre sur des éventuelles solutions.

La suite au prochain épisode…

A bientôt je l’espère

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une pensée sur “Quand une porte s’ouvre, une autre se referme… plein de doutes pour la suite de mon aventure « devenir sage-femme »”

  1. Ooooooooh oui. On se dit que tout sera carré le jour où l’on deviendra maman, mais la vie nous joue parfois des surprises. Faut faire des choix, entre le cœur et la raison. Après c’est un joli projet, qui semble vraiment te correspondre. Ça serait dommage d’abandonner. L’argent, toujours l’argent…. Pas moyen d’avoir une aide financière ? Courage ma jolie, tu vas réussir. <3

Laisser un commentaire