À PROPOS…

Maman depuis octobre 2014, d’un petit garçon, cet événement à bouleversé ma vie. Bébé surprise puisqu’il n’a pas vraiment été « commandé », l’année de ma grossesse et de sa naissance fut la plus belle année de ma vie.

Avant d’être maman, on dit souvent : « Moi, je serais comme-ci », et « Si c’était mon enfant ça ne se passerait pas comme ça », « C’est pas lui qui commande » et blablabla…

Bien évidemment quand il arrive, toutes nos illusions s’envolent et pour ma part j’ai acquis une grande émotivité et une sensibilité extrême depuis la naissance de mon fils, qui m’a fait me poser énormément de question sur l’enfant,  sur le comportement à adopter et sur ma vie en général,  personnelle et professionnelle.

J’ai eu besoin de parler avec d’autres mamans et professionnels,  c’est pourquoi j’ai assisté à plusieurs ateliers de parentalité pour parler et avoir des conseils le tout dans la bienveillance et la positivité, du moins autant que faire se peut, car ne pas crier et être dans la bienveillance reste pour ma part un combat de tous les jours. La bienveillance est une philosophie et je suis persuadée que les conseils des experts tel qu’ Isabelle Filliozat (psychothérapeute et auteur de nombreux livres sur l’éducation des enfants ) ou encore Catherine Gueguen (pédiatre formé à l’haptonomie et la communication  non-violente), m’ont aidé à créer une relation de confiance et de respect mutuel avec mon fils.

Depuis sa naissance, je m’intéresse d’avantage au monde des bébés, des enfants, de leur psychologie, je m’intéresse  également á l’allaitement et a l’accouchement. J’ai eu la chance d’avoir une grossesse parfaite et un accouchement au top. J’ai été entouré et eu une attention à tous les moments dans cet événement qui à bouleversé ma vie. Et j’ai eu envie  à mon tour d’aider les futures mamans dans ce processus qui peut être à la fois merveilleux et effrayant. C’est pourquoi me revoilà lancé dans la reprise d’étude pour devenir sage-femme, mais comme rien n’est jamais facile, j’ai choisi un chemin long, fastidieux, semé d’embûches et incertain…

En effet, je ne passe pas par le cursus classique mais j’ai envie d’y croire et de franchir cette passerelle pour entrer en école de maïeutique. Il me reste encore une année pour pouvoir la franchir. Du stress, de l’énervement,  mais surtout une grande motivation.

Maman Brouillon est donc un blog parlant de toute cette aventure qui est loin d’être facile et parfois remplie de ratures…

Bienvenue sur mon blog. J’espère que vous serez nombreux à me suivre et à participer car l’échange est important.

Rendez-vous sur Hellocoton !